Syndicat Intercommunal de Destruction des Ordures Ménagères du Secteur d'Aubenas Facebook Youtube

Un peu d'histoire

Le syndicat a plus de 30 ans d'expérience !
 

1976 Création du Syndicat à Aubenas et de la décharge à Lavilledieu (62 communes).
1979 Construction de l'usine de compostage à Lavilledieu.
1986 Construction d’un four incinérateur à Lavilledieu.
1992 Fermeture du four et mise en place de la presse à balle pour compacter les refus de compostage avant
enfouissement.
1999 Réhabilitation et mise aux normes de la décharge de Lavilledieu.
Début de la collecte sélective « point recyclage » pour la collecte du verre et des papiers.
2000 1ère déchetterie Intercommunale créée à Labégude. Passage du SIDOMSA de 62 à 99 communes.
Mise en place de la collecte sélective des emballages ménagers recyclables, contrat avec Eco-Emballages.
2005 Fermeture définitive du Centre de Stockage des Déchets ultimes de Lavilledieu et évacuation vers un CSDU de la Vallée du Rhône.
2009 Mise en place d’un service de transfert des déchets ultimes vers un CSDU de la Vallée du Rhône (2 semi-remorques de 40 tonnes)
2010/2011 Généralisation du compostage individuel et collectif.
2012 Mise en place du compost végétal en sac.
2013 Ouverture de la 7ème déchetterie à Saint Etienne de Fontbellon.



...des Déchets

La lente évolution vers la collecte...
Depuis la nuit des temps, les hommes sont confrontés à l'élimination de leurs déchets.
Les solutions proposées ont souvent provoqué de vives polémiques et réactions.

Du Moyen-Age à la Révolution Française...
La mise en place de conditions d'hygiène s'est longtemps heurtée à l'hostilité générale...

Au Moyen Age, les déchets sont simplement jetés dans les rues.
L'absence d'hygiène qui en résulte provoque de nombreuses épidémies, dont la peste noire qui ravage l'Europe entre 1346 et 1353.

Au début de la Révolution Française est promulguée la première loi pour l'organisation du nettoyage des rues. Malheureusement, l'acceptation de celle-ci est délicate. Les mentalités ne changent qu'avec la peur et les dégâts provoqués par les maladies endémiques, qui contraignent les habitants à se plier aux règles instaurées.

C'est au XIXe siècle que Pasteur démontra, à travers ses recherches, l'importance de l'hygiène. La propreté devient alors une priorité, une urgence.

En fin de siècle, le Préfet Poubelle impose aux habitants l'acquisition de récipients spéciaux contenant les déchets. La poubelle est née.
Il instaure même la mise en place de 3 boîtes permettant une première différenciation des déchets : matières putrescibles, papiers et chiffons, verre et faïence doivent être séparés.
Cette décision met longtemps à être acceptée et l'utilisation de la poubelle ne se généralise qu'après la 2e guerre mondiale.


Au XXème siècle...
Le 20è siècle traduit l'urgence en matière de collecte et de valorisation des déchets autour de solutions...
De nombreux progrès ont été faits en matière de collecte et de valorisation des déchets.

Aujourd'hui, les collectivités, aidées par Eco-Emballages, ont mis en place des solutions de tri pour le recyclage et la valorisation matière des déchets.
En France, près de 37 millions de tonnes d’emballages ménagers ont été recyclés depuis 1993.
L'ambition d’Eco-Emballages est de valoriser 75% des déchets d'emballages ménagers, au plus tôt.


Constats d'aujourd'hui...
Le nombre d'emballages a fortement augmenté, conséquence de l'évolution des modes de vie...

Ces dernières décennies le nombre de foyers a augmenté, mais leur taille a fortement baissé.
De plus, les habitudes alimentaires ont changé, se traduisant finalement par plus de plats individuels et de grignotage, de produits conditionnés.

Conséquence...
Une augmentation du nombre d'emballages !


...évolution de la législation

La législation répond à une exigence de protection de l'environnement...
Loi de Juillet 1975 permet l’obligation des collectivités d'éliminer les déchets ménagers.

Décret d'Avril 1992
Obligation des industriels de contribuer à l'élimination des emballages ménagers qu'ils ont mis sur le marché.
A cet effet, sera créée la société Eco-Emballages, agréée par les pouvoirs publics et chargée de valoriser les déchets d'emballages ménagers.
Les distributeurs et fabricants lui verseront une taxe par emballage (variant sur la nature et le poids de l’emballage) mis sur le marché, afin qu'elle puisse remplir sa mission.

Loi de Juillet 1992

  • Prévention et réduction de la production et de la nocivité des déchets ;
  • Limitation du transport des déchets, en distance et en volume ;
  • Valorisation des déchets par réemploi, recyclage, valorisation matière (compostage ou production d'énergie) ;
  • Information du public sur la gestion des déchets ménagers ;
  • Réalisation d'un plan départemental d'élimination des déchets ménagers ;
  • Obligation de stopper la mise en décharge d'ordures ménagères brutes (non triées, non traitées) en 2002.


L'objectif Eco-Emballages 2012 : Valoriser 75% des emballages ménagers.

Loi Directive Européenne de 1994
Développement du recyclage dans tous les pays de l'Union Européenne.

Circulaire du Ministère de l'Environnement - 1998

  • Priorité à la valorisation matière : recyclage et compostage ;
  • Objectif national : valorisation matière 50% des déchets collectés ;
  • Révision des plans départementaux ne respectant pas ces principes.


L'objectif est de limiter le recours à l'incinération et au stockage des déchets résiduels.

  • La Directive-cadre sur les déchets (Directive n°2008/98/CE)
  • le principe du pollueur-payeur,
  • le principe de proximité « gérer les déchets au plus près du lieu de production »,
  • la responsabilité élargie du producteur.